BENEO

BENEO commence la transformation de la première récolte de chicorée biologique à Oreye

BENEO travaille depuis longtemps en partenariat avec les agriculteurs locaux pour l’approvisionnement en chicorée. Aujourd’hui, l’usine de la société, située à Oreye en Belgique, est la première usine à grande échelle à transformer la fibre prébiotique à partir de la racine de chicorée biologique.

BENEO, un leader mondial dans le domaine des ingrédients fonctionnels, a annoncé l’achèvement de la première campagne de chicorée de culture biologique destinée à la commercialisation. Après une récolte réussie au cours de la troisième semaine de septembre, l’entreprise va maintenant commencer à extraire la fibre de racine de chicorée biologique dans son usine d’Oreye, conformément à la demande croissante du marché pour des ingrédients alimentaires biologiques.

BENEO produit des fibres de racine de chicorée prébiotiques naturelles à Oreye depuis 1992, en utilisant une méthode d’extraction douce à l’eau chaude. L’usine a une fière tradition d’implantation dans le paysage agricole local depuis plus de 130 ans et de collaboration durable avec les agriculteurs régionaux. C’est ainsi qu’à l’heure actuelle, quelque 700 agriculteurs ont conclu des contrats de chicorée avec BENEO.

Jean Franc, responsable agronomique chez BENEO déclare: «Chez BENEO, nous voulons fournir au monde les meilleurs ingrédients possibles. La chicorée est une culture très saine et durable. Elle permet de produire des fibres naturelles d’inuline et d’oligofructose qui contribuent à une alimentation saine. En tant qu’acteur clé sur ce marché, BENEO maintient son rôle de leader en se diversifiant dans les produits biologiques. Cela nous permet de répondre à une demande croissante de nos clients du monde entier.»

BENEO possède une vaste expérience dans l’offre de fibres de racine de chicorée naturelles issues de sources durables et entièrement traçables. Cependant, la diversification vers les produits biologiques présente un certain nombre de nouveaux défis agronomiques et de production. L’une des exigences est que la production d’inuline conventionnelle doit être clairement séparée du cycle de production d’inuline biologique. Par conséquent, les temps de production doivent être en séquence et ne peuvent pas être alternés.

BENEO achète de la racine de chicorée certifiée biologique auprès des agriculteurs régionaux titulaires d’un certificat biologique. La fibre de racine de chicorée finale est ensuite certifiée en usine par l’organisme de certification Certisys.

«Chez BENEO, en raison du faible volume à traiter, nous avons décidé de démarrer la campagne avec les cultures biologiques. De plus, l’interruption de la campagne conventionnelle pour la transformation d’un produit biologique dont les quantités sont plus faibles serait inefficace, compte tenu des exigences de séparation au niveau de l’usine», ajoute Jean Franc. «La culture biologique est semée plus tardivement que la variante conventionnelle. En raison du temps de croissance plus court, les récoltes de chicorée biologique auront un rendement inférieur à l’hectare par rapport aux cultures conventionnelles.»

La production de chicorée biologique nécessite un désherbage manuel intensif. Le passage à l’agriculture biologique entraîne donc des coûts de fonctionnement plus élevés pour l’agriculteur, à la fois en termes de disponibilité des travailleurs et d’organisation. «La chicorée biologique étant cultivée sans produits phytosanitaires, pas même ceux biologiques, les agriculteurs doivent limiter au maximum l’impact des mauvaises herbes», explique Franc.

Grâce à l’expérience de l’entreprise dans la culture de betteraves à sucre biologiques, il existe une coopération étroite avec les producteurs de chicorée qui nous permet de franchir ensemble cette étape d’apprentissage.

BENEO soutient les agriculteurs locaux en investissant dans un système de désherbage mécanique afin de les accompagner. Tous les agriculteurs partenaires disposent également d’un agronome BENEO dédié tout au long des étapes de semis, de culture et de récolte. De plus, les agriculteurs sont rémunérés équitablement et reçoivent une prime de livraison anticipée pour leur récolte. Des contrats transparents à prix fixe existent entre BENEO et ses fournisseurs pour des récoltes complètes, afin de garantir que toute la récolte est achetée, ce qui permet d’éviter le gaspillage.

La récolte et le traitement ultérieur de la fibre de racine de chicorée de source conventionnelle dans l’usine de BENEO à Oreye se dérouleront normalement de la troisième semaine de septembre jusqu’à la fin de l’année.

Le lancement de l’inuline et de l’oligofructose biologiques complète le vaste portefeuille d’amidons de riz biologiques de BENEO, qui sont produits dans les usines de Wijgmaal de l’entreprise.

Service lecteurs

BENEO
Maximilianstraße 10
68165 Mannheim
Germany

+49 621 421 148

www.beneo.com

@_BENEO

BENEO


Notes aux journalistes

À propos de BENEO Oreye

L'usine BENEO d'Oreye, anciennement connue sous le nom d'Orafti (une unité de la Raffinerie Tirlemontoise), est un bel exemple de réussite en Région wallonne. Fondée en 1889, l’usine a d’abord été une raffinerie de betteraves sucrières pendant plus de 100 ans. Au début des années 90, suite à d'importantes recherches sur les applications technologiques et les avantages nutritionnels des fibres de chicorée, une restructuration complète des procédés a été entreprise pour convertir l'usine au traitement de la chicorée. Depuis, la croissance a été continue et aujourd'hui, BENEO est devenu leader mondial du marché des ingrédients à base de fructanes et une seconde usine fonctionne depuis 2006 au Chili. Appartenant depuis 1989 au groupe allemand Südzucker, l'usine d'Oreye a été intégrée au groupe BENEO en 2007, nouvelle entité fondée par Südzucker reprenant également les ingrédients produits par les anciennes entreprises Remy (Wijgmaal, près de Louvain) et Palatinit (Mannheim, Allemagne).

À propos de BENEO

BENEO produit des ingrédients fonctionnels dérivés de la chicorée, de la betterave sucrière, du riz et du blé. C’est le partenaire idéal pour quiconque souhaite améliorer les caractéristiques nutritionnelles et technologiques d’un produit. La société emploie plus de 1000 personnes et possède des unités de production en Belgique, au Chili, en Allemagne et en Italie.

Pour obtenir de plus amples informations sur BENEO, veuillez consulter le site www.beneo.com ou suivez BENEO sur : @_BENEO et www.linkedin.com/company/beneo.

Related images

BENEO commence la transformation de la première récolte de chicorée biologique à Oreye. 
(Photo: BENEO, PR004)

 

Editorial enquiries

Claudia Meissner
Head of Corporate Communication
BENEO

+49 621 421 148

claudia.meissner@​beneo.com

Josina van der Velden
EMG

+31 164 317 014

jvandervelden@​emg-marcom.com

 

Also available in

 

Share

 

More news from